A propos

Initiatives of Change from 1908 on

Bref historique

Initiatives et Changement de 1908 à aujourd'hui

Chronologie

Initiatives et Changement existe depuis plus de 80 ans. Son fondateur en a été le pasteur américain Frank Buchman (1878-1961). Convaincu que le monde avait une finalité voulue par Dieu, Frank Buchman encourageait chacun à découvrir le rôle qu’il pouvait y jouer, mettant ainsi la foi au service du changement dans la société. Au fil du temps, son travail s'est élargi et a intégré des représentants de toutes religions et des non-croyants. Le mouvement s’est fait connaître à partir des années 1920 sous le nom de Groupe d'Oxford, puis de Réarmement Moral à partir de 1938 et enfin d'Initiatives et Changement à partir de 2001. La chronologie ci-dessous présente quelques dates importantes dans le développement du mouvement.

 

Du Réarmement Moral à Initiatives et Changement, une histoire plus complète.

Frank Buchman (1908)

Buchman, pasteur luthérien américain, fait, lors d'un séjour en Europe, une expérience spirituelle qui le libère d'une profonde amertume causée par un problème relationnel. Il ancre sa alors vie sur la conviction que toute compromission sape le caractère et pèse sur les relations avec les autres; que rigueur et valeurs morales sont les conditions premières de l'instauration d'une société juste.

Groupe d'Oxford (1927)

Il décide de consacrer le reste de sa vie à former des hommes à même de participer à la "transformation du monde". Il se met au travail dans plusieurs universités britanniques et américaines. Le nom de Groupe d'Oxford est lancé.

Alcooliques Anonymes (1935)

Son action s'étend dans de nombreux domaines et dans d'autres continents. Parmi ceux qu'il a connus et aidés durant cette période se trouvent notamment les fondateurs d'Alcooliques Anonymes.

History 1938

Réarmement moral (1938)

Buchman lance simultanément en Europe et en Amérique le Réarmement moral, qui vise à rallier les forces positives dans tous les pays. Ses idées font débat dans l'arène publique.

Caux Palace

Caux, Suisse (1946)

Grâce à la générosité de centaines de Suisses, le mouvement ouvre à Caux, au-dessus du lac Léman, un centre de rencontres internationales où Buchman s'attelle à une action de reconstruction de l'Europe.

Construire la paix (1947)

Alors que les échanges avec l'Allemagne étaient presque inexistants, Buchman et son équipe font venir à Caux des centaines d'Allemands. Leur rencontre avec les Français également venus en nombre jettent les bases d'une réconciliation massive. Par la suite, les gouvernements allemand et français honorent Buchman en lui décernant leurs plus hautes décorations en hommage à sa contribution à la réconciliation de l'Europe.

Réconciliation (1949)

Les rencontres de Caux, et celles qui se déroulent parallèlement dans le centre de Mackinac Island aux États-Unis, établissent l'autorité d'un mouvement qui joue alors un rôle significatif dans certaines situations critiques de ces années d'après-guerre: rapprochement du Japon et de ses anciens ennemis en Asie du Sud-Est; accession de plusieurs pays d'Afrique à l'indépendance sans effusion de sang.

Expansion mondiale (1950)

Dans les années cinquante, des groupes itinérants du Réarmement moral parcourent le monde entier, recourant souvent à des présentations théâtrales. Des centres s'ouvrent en Amérique latine, en Inde, au Japon et dans plusieurs pays africains.

Mort de Buchman (1961)

A la mort de Buchman, l'ancien journaliste britannique Peter Howard prend la direction du mouvement, mais il meurt à son tour quatre ans plus tard. Privé de dirigeants à même d'assurer sa cohésion, le mouvement est la proie de dissensions.

Up with People (1965)

Deux structures différentes émergent: Up with People, devient un programme éducatif séparé tandis que, de son côté, le Réarmement moral poursuit son action. Après une période de confusion, un rapprochement s'opère, les leçons du conflit ayant été apprises de part et d'autre.

Centre de rencontres en Inde (1968)

Asia Plateau, en Inde, devient un centre important de formation pour les partenaires (patronat, syndicats, cadres) de l'industrie indienne. Ailleurs, les efforts portent sur le climat social dans les entreprises ou sur les relations interraciales dans les grandes villes occidentales.

Consolidation (1970)

Le besoin de réconciliation se faisant de plus en plus sentir dans le monde, certains des programmes se concentrent sur des initiatives de paix en Afrique et en Asie.

Grande-Bretagne (1980)

Durant cette période en Grande-Bretagne, les activités se concentrent d'une part sur l'amélioration des relations industrielles dans les grandes fabriques d'automobiles et dans les aciéries (importantes pour la stabilité économique) et d'autre part sur le multiculturalisme croissant des grandes villes.

De nouveaux besoins dans le monde (1990)

L'effondrement du communisme engendre de nouveaux besoins: comment rétablir la démocratie dans les pays de l'ancien bloc soviétique?

Nouvelles initiatives (1990)

Se dessine alors durant les années 1990 une nouvelle ligne d'actions qui viennent compléter les programmes déjà en cours (Espoir pour nos villes, Campagnes pour des élections propres).

Logo of Initiatives of Change in French

Nouveau nom (2001)

Alors que s'ouvre un nouveau millénaire, il apparaît comme une évidence que l'expression Réarmement moral n'a plus la même résonance qu'à la veille de la deuxième guerre mondiale. C'est en 2001 que le nouveau nom d'Initiatives et Changement est lancé, par le président de la Fondation suisse de Caux, Cornelio Sommaruga, et par le professeur indien Rajmohan Gandhi, petit-fils du mahatma.

Aujourd'hui

Les modes d'expression changent, les méthodes se renouvellent, de nouvelles générations assurent la direction du mouvement. La démarche et le message d'Initiatives et Changement demeurent: le changement social, économique, politique, est déterminé par le changement personnel. L'expérience prime sur la théorie, et le mouvement continue d'être un lieu de ralliement pour des hommes et des femmes de toutes origines qui, sans renier leurs convictions les plus profondes, participent à cet effort mondial pour la transformation du monde.