Toutes les actualités

The Road Back Home - Joseph Wainaina

Lancement d'un court métrage sur le pardon au Kenya

Lundi, 15. février 2016

The Road Back Home (Retour à la maison)

Some of the IofC network in Eldoret with Joseph Wainaina (fourth right) and peacebuilding film-maker Dr Alan Channer (sixth right)Quelques uns des membres d'I&C Eldoret avec Joseph Wainaina et le producteur Alan Channer

A la fin de la projection du film de 8 mn, il y a eu un silence intense qui a duré presque aussi longtemps que le film lui-même... Que ce soient les jeunes - qui avaient marché pendant deux heures pour pouvoir assister à la projection du court métrage - l’ancien dirigeant de l'église locale, l'ancien administrateur de la ville, tous ont été remués.

C'était le lancement du film intitulé « Retour à la maison » qui a eu lieu à Eldoret au Kenya le 11 février 2016. Le film raconte l'histoire de Joseph Wainaina, un déplacé interne (c’est-à-dire une personne forcée de fuir son lieu d’origine, mais demeurent dans son pays), dont la maison à Eldoret a été brûlé, dont l'oncle a été tué et qui malgré cela décide de choisir la voie du pardon. Depuis ce moment, Joseph travaille depuis à temps plein pour la paix et la réconciliation avec Initiatives et Changement.

A team in Eldoret meets to plan the launch of the film

L’échantillon de la communauté ayant assisté au lancement a forgé une stratégie de diffusion pour le film. Les jeunes disent que le film doit être projeté à l’école et diffusé sur les réseaux sociaux, le  dirigeant religieux pense qu'il doit être relayé auprès des congrégations religieuses et de groupes de prière, l'ancien administrateur a pris une copie pour le gouvernement du comté. Un maître de conférences en sciences agricoles a dit « Ce film peut être utilisé dans toutes les situations de conflit » et il a demandé des copies pour son université. Tous ont exprimé l'espoir que le film soit utilisé dans la « caravane de la paix » pré-électorale cette année.

Le jour suivant, Retour à la maison a été montré dans le cadre des réflexions de Carême de la Commission catholique Justice et Paix du diocèse de Nakuru.

Screening of the film by the Catholic Justice and Peace Commission in NakuruIbrahim Ogeto, conseiller spécial de Mgr Maurice Makumba a dit : « Ce que je retiens de ce film est que Joseph Wainaina est allé au plus profond de lui-même. Puis il a fait un sacrifice. Il est allé seul. Il a décidé de pardonner. Tel est l'enseignement de Jésus-Christ. Nous travaillons à consolider la paix, à la réconciliation, mais le vrai pardon vient du cœur. »

Vous pouvez visionner le film en ligne - mot de passe : amani