Toutes les actualités

Be the change you want to see in the world

L'Alliance Internationale des anciens Elèves (AIDE)

Jeudi, 23. juillet 2020

AIDE

En plus de son travail avec les projets au Kenya, au Canada et en France, le Programme pour la Création de la Confiance (PCC) collabore également avec l'Alliance Internationale des anciens Elèves (AIDE), un réseau vibrant de plus de 1000 anciens élèves des programmes d'I&C États-Unis venant de 109 pays. Il s'agit d'une pépinière de personnes résilientes et engagées à être « le changement qu'elles veulent voir dans le monde », comme le disait le Mahatma Gandhi. I&C États Unis gère les programmes Caux Scholars en Suisse et à Asia Plateau, la Communauté de la Création de la Confiance (de l’anglais, Communitry Trustbuilding Fellowship) et le Collectif pour un Changement du Récit historique (Narrative Change Collaborative). Les anciens élèves de ces programmes sont des artisans actifs de la paix et de la confiance, engagés à apporter du changement en lien avec le Programme pour la Création de la Confiance.

'L'Alliance Internationale des anciens Elèves (AIDE) a pour but la création d'un mouvement social mondial ancré dans la reconnaissance active de notre humanité partagée et de notre capacité de transformation.'

Comment l'AIDE œuvre-t-elle à cet objectif ?

  • En encourageant ses membres à accomplir leur travail de construction de la paix, ambitieux et d'avant-garde.
  • En étant un lieu de développement de la résilience individuelle, en s'appuyant sur des principes-clés centrés sur les programmes d'I&C États-Unis, tels que l'écoute de soi et la transformation communautaire.
  • En offrant aux anciens élèves des opportunités de développer leurs compétences pour s'épanouir, allant d'outils de construction de la paix au leadership basé sur les valeurs.
  • En offrant un espace sûr aux gens pour raconter leur version, être honnête et apprendre de ses pairs.
  • En faisant résonner les voix sous-représentées et en encourageant les membres de minorités, en leur donnant une plate-forme pour partager leur savoir-faire et commander leur propre récit.  

Les anciens élèves partagent, apprennent et développent des pratiques de construction de la confiance, d'activisme pour la paix, de récits de vérité, de transformation des conflits, de guérison des traumatismes et de justice réparatrice. L'AIDE intègre  des perspectives multiculturelle, pluriethniques, interreligieuses et sexospécifiques afin de soutenir les diverses communautés d’apprentissage et de pratique que les membres du réseau, en tant qu'agents du changement, développent dans les pays et régions où ils vivent, travaillent et contribuent.  

Enfin, l'AIDE donne aux personnes talentueuses et passionnées, les outils qui leur permettront de faire avancer leurs idées de transformation des systèmes sociaux à échelle mondiale.  

Alors, comment est-ce que les anciens élèves travaillent avec le Programme pour la Création de la Confiance (PCC) ? Comment participer comme ancien élève ou équipe projet ? Nous avons posé la question à Ebony Walden et Jessie Sutherland, toutes deux anciennes élèves des programmes d’I&C États-Unis.

 

Ebony Walden

Ebony Walden 

Ebony est une formatrice et animatrice avec plus de dix ans d'expérience dans les domaines de l'urbanisme et du développement communautaire. À Ebony Walden Consulting, elle anime des ateliers et processus de mobilisation qui explorent la race, l'égalité et la création de communautés plus justes et plus inclusives. Ebony est également formatrice principale et animatrice à Hope in the Cities (« Espoir dans les Villes ») à Richmond, en Virginie. Diplômée Community Trustbuilding Fellowship (« Communauté Construction de la Confiance  ») | 2015

Jessie Sutherland

Jessie Sutherland  

Jessie est conférencière internationale, formatrice et consultante. Elle travaille avec les associations et les communautés pour favoriser la diversité, la collaboration interculturelle, et pour développer des approches au changement dirigées par les participants et qui répondent de façon effective au large éventail de problèmes sociaux complexes.  Ancienne élève du Programme Caux Scholars | 2002

Quel est ton rôle au sein du Programme pour la Création de la Confiance (PCC) ?

Ebony : J'ai fait partie du groupe d'animateurs qui a travaillé à la documentation du processus et du programme pour le compte du PCC ; j'ai spécifiquement travaillé avec l'équipe au Canada pour assurer l'encadrement et le soutien à leur projet PCC aux côtés de Rob Corcoran.

Jessie : J'ai travaillé comme Responsable d’Évaluation pour le PCC.

Quel a été l'impact de ta contribution ? 

Ebony : En tant qu'ancienne participante de la Communauté de la Création de la Confiance (CCC), et avec mes capacités actuelles, j'ai pu apporter du contenu et de la méthode à l'équipe de développement du Programme international pour la Création de la Confiance alors que je me réunissais avec d'autres animateurs. J'ai pu transmettre au groupe les principes fondateurs de la Communauté pour la Création de la Confiance ainsi que les matériels et outils d'animation utilisés durant le Programme. C’est aussi ce que Rob et moi avons apporté à l'équipe du Canada.

Jessie : Je pense que mon apport le plus important est d'avoir développé la participation et clarifié les besoins auxquels I&C doit répondre pour connaitre le succès :  clarifier la théorie du changement, renforcer ses mécanismes de mise en œuvre, collecter des renseignements et créer une théorie d'échelle.

Que conseillerais-tu aux autres anciens élèves qui souhaiteraient s'engager avec le Programme pour la Création de la Confiance ? 

Ebony : Souscrire à la newsletter et contacter la personne responsable de la coordination de programme ou du pays si vous vous intéressez à un projet particulier et à son actualité.

Jessie : Réfléchir à votre théorie du changement personnelle et voir comment elle s'aligne avec le Programme. Après ça, vous pourrez décider de la prochaine étape.

Selon toi, quelles compétences spécifiques les anciens élèves peuvent-ils apporter au Programme ? 

Ebony : Les personnes qui sont passées par la Communauté de la Création de la Confiance et qui ont adapté le contenu à leur lieu de travail pourront partager leurs impressions sur la mise en application [du contenu du programme] dans différents environnements, sur ce qui a marché et ce qui n'a pas marché.

Quel est votre conseil aux équipes locales du PCC pour améliorer la participation des anciens élèves dans leur pays ?

Ebony : Entrer en contact avec les anciens élèves, voir s'ils pourraient aider à la compréhension [du Programme] et à son adaptation au contexte local . Les anciens élèves seraient également des partenaires pour le processus de réflexion, pour l'animation de réunions, de dialogues ou d'événements autour de la construction de la confiance.

Jessie : Clarifier la théorie du changement, renforcer les structures de mise en œuvre et créer ou renforcer les mécanismes internes de gestion des conflits ou situations de crise.

 

Si vous êtes un(e) ancien(ne) élève d'I&C USA et que vous souhaitez obtenir plus de détails sur le Programme pour la Création de la Confiance   d'I&C, contactez Eliana Jimeno, la directrice programme pour l'AIDE à l'adresse suivante : eliana.jimeno@iofc.org

 

*Illustration par Manon Michelle Monhemius

 

Soutenez le Programme pour la Création de la Confiance avec un don via PayPal dans la monnaie qui vous convient le mieux :

USD, GBP, EURO ou CHF.

Le Programme pour la Création de la Confiance a pour but d’adresser les questions controversées aux niveaux international et national, sur la prémisse que seulement ceux qui ont subi un processus interne pour devenir fiables eux-mêmes peuvent commencer à refermer les clivages du monde. Le Programme été lancé par Initiatives et Changement international en 2019, avec des projets au Kenya, au Canada et en France.