Programmes

Restaurando las tierras degradadas; restaurando la paz.
Restaurando las tierras degradadas; restaurando la paz.

Dialogue de Caux sur la Terre et la Sécurité

Réparer la terre, transformer la vie

Dialogue de Caux sur la Terre et la Sécurité

En association avec Initiatives pour la terre, la vie et la paix

Lancée par Luc Gnacadja et Mohamed Sahnoun, le Dialogue de Caux pour la Terre et la Sécurité explore le potentiel de la restauration des terres comme facteur de paix, de développement et de réduction du changement climatique en réunissant des individus, gouvernements, organisations internationales, ONG et entreprise dans le lieu unique qu'est Caux, centre de Rencontres dans les montagnes sur les hauteurs du lac de Genève en Suisse.

Pour plus d'informations, télécharger le programme et la liste des workshop.

"Ce n'est pas une concincidence si plus de 75 % des conflits mondiaux se produisent dans les zones arides, qui accueillent seulement 35 % de la population mondiale." - Bianca Jagger, Fondatrice et directrice de la fondation Bianca Jagger Human Rights et ambassadrice pour IUCN's Plant a Pledge – la plus importante initiative de restauration des terres que le monde ait jamais connu.

Voir les photos du Dialogue de Caux 2013 ici >>

RESOURCES

Bianca Jagger a invité chacun à une action urgente pour lutter contre la dégradation des terres, expliquant que la faim, le changement climatique et la sécurité d'un territoire sont des sujets interconnectés, et que nos vus à court terme, à but lucratives compromettent notre avenir. L'intégralité du discours de Mme Jagger est disponible ici.

 

Dennis Hamro-Drotz travaillant à UNEP’s project, à fait un lien entre le changement climatique, les migrations et les conflits dans le Sahel et a exhorté à une action sur le changement climatique pour construire une paix durable.

 

Professor Rattan Lal, professeur de science du sol et directeur de Carbon Management and Sequestration Center à l'Ohio State University (USA), a prononcé un discours animé sur la non-viabilité de nos pratiques de consommation actuelles, et rappelé que de bons sols sont un bien national. En plus de décrire plusieurs causes anthropiques concernant la dégradation des sols, il a également parlé du terrible « Trilemma of Soil Degradation », selon laquelle la croissance de la population et l'augmentation de la déforestation, les émissions de carbone, et l'étalement urbain contribuent à la dégradation des sols, la famine et la mort, la production de déchets, l'instabilité politique et les troubles civils. Afin de participer à la réduction de ce sombre constat, il a exhorté les participants à reconsidérer l'impact de leur existence sur la terre, en notant que la vie, après tout, est plus important que le mode de vie.

 

[[{"fid":"5529","fields":{"format":"teaser","field_teaser[und][0][value]":"Tony Rinaudo","float":"left"},"view_mode":"teaser","attributes":{"title":"Tony Rinaudo","alt":"Tony Rinaudo","class":"media-element file-teaser"},"type":"media"}]]Tony Rinaudo, spécialiste de la gestion des ressources naturelles à World Vision Australia nous a parlé de ses expériences au Niger où il a trébuché sur des forêts souterraines qui se trouvaient sous les buissons du désert. Gérés par Farmer-Managed Natural Regeneration (FMNR) pour un faible coût, cette technique durable de restauration de la terre est utilisée pour lutter contre la pauvreté et de la faim chez les agriculteurs pauvres dans les pays en voie de développement en augmentant la production alimentaire, la quantité de bois, et la résistance aux conditions climatiques extrêmes. FMNR implique la régénération et la gestion systématique des arbres, arbustes, souches, racines et graines. Les zones arides sont pas des friches - elles sont en attente de terres, at-il conclu.

 

DERNIERES NOUVELLES
24 mars, 2016
Cattle and goat in Kenya (photo: Mary Winstanley Channer)

L'humanité fait face à trois énormes défis, qui sont en lien les uns avec les autres en ce 21e siècle : atténuer l'impact du changement climatique, alimenter la population mondiale, préserver l'intégrité des écosystèmes de la planète. Ces défis se font sentir intensément dans l'Afrique semi-aride. Dans la recherche de solutions, les gouvernements du comté de Baringo et Elgeyo Marakwet au Kenya ont invité le programme d'I&C « Initiatives pour la terre, la vie et la paix » à collaborer avec eux dans l'organisation d'un « Dialogue sur la terre et de la sécurité ».

29 octobre, 2015
United Nations Flags

Rainer Gude, Chargé de Mission pour I&C auprès des organisations internationales à Genève, s’est récemment exprimé (à distance) sur le sujet lors d’un cours de troisième cycle à l’Université de Yale, intitulé « Les objectifs de développement durable et leur mise en œuvre ».

11 mars, 2015
2014 Caux Dialogue on Land and Security report cover

Le Rapport du Dialogue de Caux pour la terre et la sécurité 2014 est disponible. Les participants ont planché sur les questions de "Explorer les liens humains entre conflits, pauvreté et dégradation de l’environnement - Modérer le risque : Répondre à la menace".

04 décembre, 2014
Cattle of the Ilchamus community near Lake Baringo

Martin Frick, président d’Initiatives pour la Terre, la Vie et la Paix (ILLP), a été récemment invité à écrire un blog sur la restauration de la terre et sur Caux pour le site Virgin Unite, la fondation caritative de Richard Branson. Il y indique que "la clé pour résoudre les quatre plus importantes crises auxquels nous sommes confrontés se trouve sous nos pieds…"

17 avril, 2014
Tackling cattle-rustling in Samburu

Le travail du programme Initiatives pour la terre, la vie et la paix au Kenya est présenté dans la newsletter trimestrielle de la Convention des Nations Unies pour combattre la désertification

05 décembre, 2013
Front cover CDLS report 2013 FR

Le rapport du Dialogue de Caux sur la Terre et la Sécurité 2013 est disponible

29 juillet, 2013

La Paix dans le monde, tel est le souhait exprimé par chacun, du petit enfant au plus grand dirigeant du monde, ce désir est devenu un truisme. C'est un objectif à l'abri de toute déception car il est inaccessible. Mais est-il vraiment inaccessible ? Rachel Kohn a écrit un article sur le récent Dialogue de Caux sur la Terre et la Sécurité dans Culture-ist.

14 juillet, 2013

Durant la matinée du jeudi 11 juillet, le dialogue de Caux sur la terre et la sécurité a touché à son terme, après cinq jours de discussions stimulantes et d’ateliers sur les manières d’améliorer les problèmes environnementaux urgents de notre planète, dont l’un des problèmes cruciaux qu’est la désertification, et tout en particulier dans la région du Sahel africain. Martin Frick, Ambassadeur, représentant de l’Allemagne à l’ONU, a fermé la session en encourageant les participants à s’impliquer localement dans des actions, dans la perspective de dialogues futurs.