Toutes les actualités

Concerts pour la Compassion

Mercredi, 14. février 2018
Author: 

 

Toto est un jeune homme du Nagaland, un état dans le Nord-est de l’Inde. Grace à un don d’amis d’I&C, il a pu étudier la musique et acheter un véhicule pour transporter des étudiants entre villages isolés, pour qu’il puisse poursuivre son rêve de favoriser la guérison par le biais de la musique.

J’ai rencontré Visokhotso Toto Chucha (appelé ‘Toto’ par sa famille et ses amis) pour la première fois quand il a assisté au Youth Hoho d’Asie Pacifique au Nagaland en 2012. Les Conférences des jeunes d’Asie-Pacifique offrent aux jeunes gens âgés entre 18 et 35, de la région Asie-Pacifique, l’opportunité de dialoguer avec ceux de pays voisins, de créer des amitiés et des réseaux pour la paix. Pendant notre temps ensemble, Toto a joué du piano pour nous, et j’étais surpris d’apprendre qu’il était autodidacte. Depuis lors, Toto a étudié la musique et maintenant enseigne la musique et le chorale partout au Nagaland. En 2015 il a été invité à emmener une chorale au Malaisie, où il a joué dans des églises et d’autres lieux.

Toto amène souvent ses étudiants à des concerts et des récitations pour qu’ils puissent apprendre et être inspiré par d’autres. Il veut les exposer au monde et les aider à trouver des réponses aux questions simples telles que « Qui suis-je ? Pour quoi suis-je sur cette Terre ? Et comment est-ce que je peux contribuer à ma communauté et au monde ? » Il les demande souvent de s’apprécier eux-mêmes à travers l’écriture.

Il explique que d’autres pensent que ce qu’il fait est un gaspillage de temps et d’argent. Mais pour Toto il voit les mêmes aspirations dans la jeunesse qu’il avait lorsqu’il avait leur âge. « Je suis heureux des les voir sourire, et je crois qu’ils partageront de la même façon quand ils grandissent. Je crois en un monde où l’on partage ; vous avez fait de votre mieux pour moi et je veux donner le mieux de moi-même. »

En mai 2017, Toto a organisé le premier I&C campement dans son village, intitulé « I Care Summer Camp ». Les participants ont appris des techniques telles que le Temps du silence, Trouver notre vocation, Prendre soin de l’environnement, S’aimer soi-même et comment utiliser les jeux de rôles pour comprendre le pardon.



À la fin du programme, les participants ont été demandé d’écrire ce qu’ils ont appris et leurs réflexions sur le campement. Voici quelques-unes de leurs réponses :

* Ça serait un gaspillage de votre temps et le notre si on ne faisait pas notre part, donc je vais essayer de mon mieux de pratiquer ce que j’ai appris.
* Je me sens bénis d’avoir fait partie de ce campement.
* Je me connais mieux.
* Apprenant à aimer moi-même et les autres.
* Aimant la manière dont vous nous avez appris à nous aimer.
* L’enseignant/mentor/frère le plus formidable.
* La journée la plus mémorable.
* Apprenant des choses sur l’environnement et comment nous devons le protéger.
* Ressentant soulagement et lumière.
* Apprenant beaucoup de choses nouvelles et, plus important, apprendre comment pardonner les autres.
* Apprenant plus sur la confiance en soi.
* Apprenant comment protéger l’environnement, par exemple en gérant les plastiques de la bonne façon.
* Apprenant des valeurs spirituelles et morales.
* Explorant l’identité véritable de la compassion et de la connaissance de soi-même et aussi de notre environnement.
* Apprenant comment prendre soin de moi-même et respecter les créatures vivantes autour du monde et préserver la propreté de l’environnement.

Toto dit, « Ce campement fut un petit pas pour moi et je crois que c’était un bon début. Tout le monde l’a aimé et je crois qu’I&C grandit dans notre petite ville. Je pense peut-être le faire devenir un événement annuel, impliquant plus de gens et de meilleurs facilitateurs, et passant plus de jours ensemble. Je suis heureux de partager mon don de musique avec ma communauté et avec beaucoup plus de personnes. »

 

Traduction : Leela Channer