Toutes les actualités

Kate Monkhouse speaking at City Gateway International Women's Day Celebration, London, March 2019

Balance for Better for #IWD2019

Lundi, 18. mars 2019

Kate Monkhouse, responsable exécutive des Artisans de la paix, s’est réunie avec des femmes à City Gateway Women’s Centre dans l’est de Londres, afin de partager leur célébration pour La journée internationale de la femme. Elle partage ses réflexions sur ce qu’il signifie de mettre en œuvre le thème de #IWD2019, « balance for better » : équilibre pour une meilleure vie.

La semaine dernière, quelqu’un m’a dit que chacun d’entre nous, en tant qu’individu, prend des milliers de décisions chaque jour. J’imagine bien comment cela peut être le cas : à quelle heure se réveiller le matin, comment s’habiller si on a le choix, quoi manger pour le petit déjeuner, si on marche ou si on prend le bus pour aller au travail, quand étudier, à quelle heure chercher les enfants à l’école, comment traiter les conflits familiaux…

En tant que femmes, nous avons aussi de précieuses décisions à prendre – non seulement comment entretenir nos foyers ou comment gérer les demandes qu’on nous fait chaque jour, mais aussi comment se soutenir soi-même et les autres, pour créer des vies meilleures et plus paisibles.

#balanceforbetter theme for International Women's Day 2019, City Gateway, London, March 2019

Dans mon métier, je rencontre des femmes venues d’à travers le monde, et qui œuvrent pour la paix. Les femmes avec lesquelles je travaille ont souvent été inspirées par des constructrices de la paix extraordinaires, telles que Malala Yousafzai et Rosa Parks, et encore d’autres exemples dont nous entendons parler ou voyons dans les médias. Chacune de ces femmes a pris une décision – parfois par choix, parfois dû à des circonstances qu’elles n’auraient pas choisies – de travailler pour des vies meilleures pour elles-mêmes et pour leurs communautés. Elles ont décidé de faire des campagnes pour la paix, pour les droits des femmes, de dénoncer la violence, de mettre en place des entreprises pour réduire la pauvreté, d’interroger l’inégalité avec les hommes…

Je peux vous parler de des certaines des femmes que je connais, des histoires que j’adore partager…

Je peux vous parler de Meena, une collègue du Népal, qui travaille avec des adolescentes pour les aider à parler des défis auxquels elles font face pour poursuivre leurs études car il n’y a pas de lieu sûr pour aller aux toilettes à l’école.

Je peux vous parler de Daphrose, une réfugiée du Burundi, qui est retournée dans son pays pour travailler avec des villageois qui vivent en pauvreté, pour lancer des projets d'agriculture, élevant des chèvres et moulant de la farine de manioc pour vendre au marché, afin d'améliorer le niveau de vie des habitants du village.

Je peux vous parler d’Iman, une de mes amies de la Syrie, qui travaille avec les femmes qui ont du mal à faire face au futur après la guerre civile, et qui les aide à trouver des moyens de dialoguer sur leurs souvenirs difficiles.

Comme les Malalas de notre monde, je pense que chacune de ces femmes est extraordinaire, mais chacune d’entre elles dirait qu’elle n’est qu’une femme ordinaire qui fait de son mieux pour créer un monde meilleur, une vie plus paisible dans sa communauté.

Et chacune a dû prendre des décisions pour trouver un équilibre dans sa vie...

Comment trouver un équilibre entre leurs responsabilités familiales, soit de s’occuper des enfants, de son mari, ou de ses parents, et leurs engagements en-dehors de la maison.

Comment trouver un équilibre entre leur travail rémunéré, soit diriger une entreprise ou enseigner à temps partiel, et leurs rôles de leadership dans leur communauté et le bénévolat qu’elles font pour aider les autres femmes.

Comment trouver un équilibre entre l’enseignement des autres, en dirigeant des ateliers ou des formations, et trouver du temps pour étudier elles-mêmes.

Est-ce que ces questions vous paraissent familiers ?

Dans ma propre vie, je suis toujours en train d’apprendre…

Comment trouver un équilibre entre un rôle passionnant dans mon travail, et être une super tante pour mes neveux et mes filleuls.

Comment trouver un équilibre entre mon désir de « changer le monde » et avoir du temps pour la prière chaque jour, afin que mon activisme vienne de la sagesse.

Comment trouver un équilibre entre le soutien affectif que j’offre à ceux en difficulté, et m’occuper de ma propre santé, faisant de l’exercice sportif afin d’être forte pour remplir mes responsabilités.

Pensez aux équilibres que vous avez appris à trouver.

Certaines des décisions que nous devons prendre ne sont pas des choix binaires. Il peut s’agir de concilier des aspects différents de notre vie d’une manière qui nous rend plus forte, plus confiante dans qui nous sommes nous-mêmes, et plus capable de travailler avec d’autres femmes dans le but de créer des vies meilleures et plus paisibles pour nous-mêmes et nos communautés.

Nous pouvons essayer de trouver un équilibre entre les difficultés de notre passé et les possibilités de l’avenir.

Nous pouvons essayer de trouver un équilibre entre la culture dans laquelle nous avons été élevées et celle dans laquelle nous vivons maintenant.

Nous pouvons essayer de trouver un équilibre entre nos points vulnérables et nos points forts et notre résilience.

Et nous pouvons toutes prendre la décision de s’encourager les unes et les autres en tant que femmes, d’offrir du soutien pratique et affectif et de célébrer nos accomplissements. Nous pouvons partager les compétences et qualités que nous avons pour résoudre des problèmes. Nous pouvons partager la sagesse et connaissances à travers les générations pour surmonter des défis.

Regardez toutes les femmes dans cette salle. Nous sommes un groupe de femmes ordinaires – comme n’importe d’autre groupe de femmes qui se réunit pour la Journée internationale de la femme. Nous faisons partie d’une communauté globale de femmes qui s’encouragent les unes les autres à s’épanouir dans leur vie.

Vous vous connaissez mieux que moi, mais je soupçonne que chacune dans cette salle est extraordinaire – vous êtes belle, vous avez de la sagesse, vous avez de la motivation !

Et ensemble nous avons des qualités remarquables : la capacité d’offrir la sorte d’accueil et les endroits sûrs aux femmes, desquels il y a un grand besoin dans le monde aujourd’hui ; la capacité de construire des ponts à travers les différentes cultures et générations, de la quelle il y a un grand besoin dans le monde d’aujourd’hui ; la capacité de raconter des histoires positives de comment nous avons mûri en tant que femmes.

Je serais en voyage de nouveau bientôt, donc je voudrais vous remercier de m’avoir aidé à créer un équilibre dans ma vie : l’équilibre entre accompagner des femmes dans d’autres pays et des femmes dans mon propre voisinage. Alors, prenons la décision de s’encourager les unes et les autres à vivre des vies meilleures et plus paisibles, et de profiter de la Journée internationale de la femme ensemble !

Apprenez plus sur la formation City Gateway : www.citygateway.org.uk