Toutes les actualités

2019 Newcastle Peace Circle the group

Artisans de paix à Newcastle

« J’aurais dû le faire il y a des années ! »

Lundi, 30. septembre 2019

 

Un groupe hétérogène, d’origines anglaises, écossaises, pakistanaises et chinoises, s'est réuni à Newcastle-upon-Tyne pour expérimenter le processus en 10 étapes du Cercle de Paix. Barbara Down raconte.

Cela faisait plusieurs années que je souhaitais mettre en place un Cercle de Paix à Newcastle, et, à la fin du mois de septembre, ce souhait est devenu réalité. Il y a quelques mois, j’ai expliqué à mon amie Ruth Hewett ce qu’était Artisans de Paix, et nous nous sommes rapprochées d’une des animatrices pour voir ce qu'il était possible de faire. Su Riddell et Karen Ridley ont gentiment accepté de venir à Newcastle pour quelques jours afin d’animer le Cercle de Paix.

Nous étions un groupe hétérogène d’origines anglaises, écossaises, pakistanaises et chinoises, avec de l’expérience en tant que conseiller municipal, pasteur de l’Eglise anglicane, journaliste, recruteur universitaire, thérapeute, professeur, travailleur social et responsable des ressources humaines.

Karen Ridley, qui avait pris le ferry et le train depuis Iona pour être parmi nous, écrit : « J’ai été ravie d’apprendre qu’un Cercle des Artisans de Paix était organisé à Newcastle-upon-Tyne et je savais que je voulais en faire partie. J’ai demandé si je pouvais y assister, mais j’ai découvert que quelqu’un avait eu une meilleure idée : j’ai été ravie d’avoir l’opportunité de rejoindre Su Riddell, Barbara Down et Ruth Hewett en tant qu’animatrice du premier Cercle de Paix à Newcastle, après plusieurs années de participation plus discrète à Oxford, pour des raisons professionnelles. Nous nous sommes organisées en ligne et nous nous sommes réunies chez Ruth la veille de l’événement de trois jours.

2019 Newcastle Peace Circle the ideal peace maker

« C’était formidable de rencontrer un groupe de femmes si gentilles et différentes dès le premier jour, je me suis sentie bienvenue et soutenue. Les Points de Rencontre ont été mis en place et les histoires qui ont été partagées nous ont permis à tous de nous connaître et de nous comprendre un peu mieux. Ruth et Barbara avaient travaillé dur afin d’organiser les pauses café et les repas de midi, qui sont très importants, de façon à ce que nous puissions facilement manger tous ensemble et avancer dans le programme. J’ai eu la sensation que ces femmes ouvraient de nouvelles perspectives, ensemble, à Newcastle. J’ai été très honorée de prendre part à cet événement, de rencontrer des femmes tellement exceptionnelles et ouvertes d’esprit et j’espère que j’aurais d’autres occasions de travailler avec l’équipe de Newcastle à l’avenir, étant donné que des projets d’autres Cercles de Paix dans la région se développent. Merci à tous. »

Nous nous sommes mises d’accord pour nous réunir de nouveau bientôt et pour continuer à nous soutenir mutuellement ainsi que d’en apprendre plus sur la création de la paix ensemble.

Forts de l’expérience acquise grâce au Cercle de Paix, nous organiserons d’autres Cercles de Paix à Newcastle dès 2020. Barbara et Ruth ont toutes deux prévu de se former au rôle d’animatrice dans un futur proche.

Les femmes qui y ont participé ont partagé l’impact qu’a eu le Cercle des Artisans de Paix sur leurs vies :

« Ces trois jours m'ont fait réfléchir à ce qu’est le maintien de la paix. C'est une question de sensibilisation à un besoin pour lequel nous devons tous œuvrer ensemble, dans cette grande famille qu’est le monde, pour nous diriger vers une vision partagée et des intérêts communs et durables. »

« On m’a encouragée – et j’étais très enthousiaste à l’idée de rencontrer d’autres femmes de différentes confessions et de différentes origines, qui sont incroyables, résilientes, ingénieuses et qui souhaitent renforcer toutes ces valeurs pour instaurer des changements en elles-mêmes, dans leurs communautés et dans le monde. »

« Le Cercle de Paix m’a aidée à réaliser que plutôt que de laisser ma vie réagir aux événements et aux gens, je pouvais prendre mes responsabilités concernant les directions qu’elle doit suivre. En faisant cela, je peux aussi inclure d’autres personnes qui veulent changer les choses, mais qui doutent de leurs capacités. »

« On m’a rassurée, et on m’a rappelé que mes valeurs sont mon meilleur guide. Tellement simple. Tellement rassurant. »

« Le Cercle de Paix m’a fait réfléchir sur moi-même, sur les fois où j’ai détruit la paix et sur les façons de m’améliorer pour instaurer la paix. Pour moi, le pardon est la clé de la création de la paix à tous les niveaux. »

« J’ai toujours voulu être au cœur du sujet - maintenant, je suis motivée pour trouver « mon équipe », celle avec qui travailler, avec qui prendre un peu plus soin de ma communauté. »

« Le Cercle de Paix était une expérience merveilleuse. J’aurais dû le faire il y a des années ! Cela m’a fait comprendre la force du pardon et la puissance des histoires de chaque femme. »